lundi 14 janvier 2013

Exposition Doisneau à l'ancien évêché de Grenoble.

DSC_0304

Je recommande sans réserve l'exposition "Les Alpes de Doisneau" au musée de l'ancien évêché de Grenoble (Jusqu'au 14 Avril 2013). La sélection des clichés est fantastique : Des images personnelles de l'artiste prises lors de vacances avec son épouse, des reportages retraçant la vie de villages ou des évènements tels que la transhumance ainsi que des photos publicitaires, destinées à l'industrie automobile. On découvre aussi des prises de vue et des compositions "surréalistes" et humoristiques, réalisé avec son ami Maurice Baquet. Le tout suit un seul fil conducteur qui est l’environnement Alpin. Nous sommes loin du "Déjà-vu" !

vendredi 11 janvier 2013

1000 ans


DSC_0131

Milan, encore et encore ! A chaque fois, je succombe aux fastes et aux paillettes de cette cité.
La fantaisie, l’élégance, l’art ; tout répond aux stéréotypes et j’aime ça. La crise aurait pu donner grise mine à cette communauté, mais l’optimisme est bien enraciné.
Le Bling-Bling Berlusconien n’a pas ébréché le bon goût ni le savoir-vivre Italien .

Parlez-vous italien ? Non? … Voici un lexique permettant de faire face à toutes les situations.
(Source de l’image intégrée au dessin)

langagedessignesitalien3_thumb
DSC_0117
Erreur à éviter : Après vous être délectés d'un succulent café italien qui vous a rendu un rien nerveux pendant les quelques heures qui ont suivi l'absorption dudit "liquide", et disons que vous avez besoin, pour clore votre repas et pouvoir savourer une nuit de sommeil réparatrice, d'un café à la Française.
- Ne demandez pas un double expresso mais un café Américain car le double expresso est un expresso, mais 2 fois plus fort.
Ci-dessous, une vitrine inspirée à la fois par "Chapeau melon et bottes de cuir", Goldorak et le Yéti; J'adore les vestes.
DSC_0133
Au coeur du quartier frénétique dédié à l'industrie du luxe, il y a un havre de paix dans lequel nous nous autorisons une parenthèse au calme: Le Palazzo Morando.
Les petites fresques de son hall d'entée sont délicieuses et comme crayonées sur les plafonds et les murs.
DSC_0220
Nous visitons le petit musée de la mode qui nous emmène aussi dans l'histoire de la ville; A voir!
Une exposition temporaires nous fait découvrir le photographe Rinaldo Donati .
Je ne suis pas fanatique de son style toutefois le regard qu'il porte sur la ville est une source d'inspiration.
DSC_0129
DSC_0252
Le dôme est un incontournable qui fait partie des 3 plus grandes églises du monde.
Après l’effondrement de la cathédrale Santa Maria Maggiore, vers 1386, l’archevêque Antonio de Saluzzi conçoit le projet de construire à sa place une cathédrale plus grande.
C’est seulement autour de 1813, à la demande de Napoléon 1er, qui souhaitait s’y faire couronner roi d’Italie, que l’édifice est terminé et prend la forme qu’on lui connait aujourd’hui ; Il aura donc fallut autour de 400 ans pour réaliser le "Duomo" !
Sans titre-1
Aujourd’hui, l’endroit est envahi par les touristes de tous horizons, et à la lumière de cette histoire on comprend pourquoi. De l’extérieur, le site a gardé sa splendeur. L’intérieur n’a plus rien d’un endroit sacré, tant il y a de monde et c’est plutôt un lieu de rencontre où l’on discute dans toutes les langues autour des reliques et des mausolées. Le sous-sol (ci-dessous) est superbe, mais fermé lors des services.
DSC_0123
A la sortie de la cathédrale, nous nous mêlons aux pigeons... venus se ravitailler auprès des touristes. De charmant jeunes hommes nous cueuillent à la sortie de cette visite, profitant de votre état de béhatitude, pour nous "offrir" un petit souvenir... Africain ; C’est avec un sourire bienveillant que nous ouvrons votre porte-monnaie pour faire notre offrande. -Pensez aussi à vous faire photographier au côté d’un Schtroumpf sur fond de cathédrale. Quel bonheur !
DSC_0272
Si vous êtes à Milan avant le 27 Janvier, ne vous privez pas d’une visite au Palazzo Reale (Palais royal) pour voir Picasso.
Le palais est situé à proximité du Dôme, il fut tout à tour la demeure des seigneurs Milanais, celle des gouverneurs espagnols et des dominateurs autrichiens ( Habsbourg).
LE point fort de cette exposition est à mes yeux le diaporama qui nous montre les différentes étapes de la conception du fameux tableau Guernica que Picasso a peint à la suite du bombardement de la ville espognole du même nom (1937). La première salle du musée dans laquelle on pénètre est grandiose; elle n’est pas rénovée et le mélange des briques, de la pierre et des effets de miroirs est saisissant . L’expo regroupe un très grand nombre d’œuvres et il faut compter 2-2H30 heures de visite : On en ressort avec un visage un peu similaire aux personnages de Picasso…
DSC_0261
Ci-dessous un effet de miroir dans la partie rénovée du Palais.
DSC_0288
Pensez à reserver vous tickets sur le site http://www.mostrapicasso.it/ ou chez le bouquiniste situé à coté du musée 1900(place du "Duomo").Cela vous évite 2 bonnes heures de queue.
DSC_0135