mardi 28 juin 2011

Pérouges.


P1090518.jpg
Une halte déjeuner,entre Lyon et Genève, dans le département de l'Ain, nous a permis de redécouvrir la petite cité médiévale de Pérouges: Romantique et mystèrieuse, elle est charmante en début de matinée ou hors saison touristique.
 
P1090477.jpg
Elle fût fondée par une colonie gauloise, de retour de Perugia, en Italie(D'où son nom).
Sa spécialité,les galettes au sucre, croquantes (voir un peu sèches), se savourent avec le café.
Recette des gallettes au sucre (Source:site internet de Pérouges.)
Dissoudre 10 grammes de levure dans un peu d’eau tiède.
Dans 150 grammes de beurre, délayer un oeuf, 30 grammes de sucre et un zeste de citron. Ajouter 200 grammes de farine, une pincée de sel à la levure et pétrir le tout. Laisser lever 2 heures. Etaler la pâte sur la plaque de votre four en rabattant les bords. Recouvrir de sucre semoule.
Parsemer de petits morceaux de beurre. Cuire à four chaud environ 10 minutes. Servir tiède.
P1090458.jpg
  Les petites échoppes, avec leurs volets placés en haut et en bas des fenêtres qui servent de comptoir.
P1090474.jpg
  Il est agréable de se pomener dans les ruelles étroites et pavées.  
P1090492.jpg
  Le village qui sait "garder ses secrets".  
P1090502.jpg
  Ci dessous, L’HORTULUS (J'adore ce mot!) est un jardin médiéval reconstitué et divisé en trois sections.
- Le carré d'amour : pivoines, violettes, primevères, lys et iris nains.
- Le carré médicinal : sauge, ellébore, menthe, camomille, valériane, verveine.
- Le carré potager : rhubarbe, serpolet, persil, ciboulette, oseille, thym, cerfeuil, estragon, pourpier, romarin, artichaut et lavande. Source,le Comité de défense et de conservation du Vieux Pérouges: index.php?page=accueil&langue=fra  
P1090506.jpg
L'église-forteresse date du 15e siècle, ses murs ont une épaisseur de 1,40 m et elle est équipée de meutrières: J'en déduis que Pérouges et ses environs n'ont pas toujours bénéficié d'un climat de sérénité.
P1090517.jpg
Vus à Pérouges: Ces scultures rigolotes où des créatures insolites prennent vie à partir d'objets usuels.
P1090485.jpg
P1090486.jpg
P1090487.jpg

Nous vous souhaitons une excellente journée. L&F

L'École est finie !


cow.jpg
L&F

mardi 21 juin 2011

Fête de la musique, Genève.

Deuxième weekend à Genève et seconde phase d’immersion au pays des Allobroges*...C’était la fête de la musique ! Luckas, qui n'était pas vraiment partant pour quitter Chassagny et sa vie campagnarde, a finalement apprécié cette expérience et pour la première fois, il n’est pas parti en se bouchant les oreilles. Le fête de la musique célébrait ses 20 ans et pour l'occasion des pianos ont été mis à la disposition des passants . Nous avons assisté à la parade des danseurs; l'Amérique du Sud était "au menu" et Luckas en aurait bien repris. Les concerts étant dispatchés dans la ville, le bain de foule a été modéré et pas de panique pour les petits qui pouvaient se mêler à la fête.
Voici quelques photos d'ambiance: Les danseurs préférés de Luckas.
P1090549.jpg
P1090551.jpg
P1090555.jpg
P1090540.jpg
P1090585.jpg
P1090587.jpg
*Après avoir pris du bon temps, je commence à me renseigner sur la région où nous allons vivre : Pour commencer, un petit questionnaire, (vous trouverez les réponses en cliquant sur "pour en savoir plus”)pour mesurer votre culture générale! Accéder au questionnaire en cliquant sur le lien suivant: allomots.htm
Bonne semaine. L&F

lundi 20 juin 2011

Goudji, l'art-tisant.


Lors d'une petite escapade à Lyon et sur le conseil d'une amie de ma mère, nous sommes allées visiter une exposition d'orfèvrerie et j’ai eu l’opportunité de découvrir une partie de l’œuvre et de l’histoire de Goudji. Mini-biographie: Né en Géorgie en 1941, il étudie la sculpture à l'école des beaux-arts jusqu'en 1962, date à laquelle il se rend à Moscou. Il épouse Katherine Barsacq et émigre en France. Il sera naturalisé en 1978, grâce à l'intervention de George Pompidou. A son arrivé à Paris il se lance dans la création de bijoux et d'objets d’art. Pour plus d'information: bio.html
J'aime le style sobre et classique des bijoux qu'il crée, avec souvent la présence d'animaux qui leur donnent une touche sensible et amusante.
P1090432.jpg
Il crée sa première œuvre en Union Soviétique en fondant 2 cuillères en argent offertes par son grand-père car le travail de l'or et de l'argent était alors interdits aux particuliers.
A Paris, Gougji commence par la création de bijoux en cuivre et Hubert de Givenchy lui propose de travailler pour sa marque. Goudji refuse en expliquant que ce qu'il crée doit être signé de sa main. Givenchy, sensible à ce discourt contact une galerie de Saint honoré et donne ainsi à Goudji le "coup de pouce" qui lui permet de faire sa première exposition où ses œuvres sont montrées entre celles de Picasso et Braque. On note la présence fréquente de taureaux dans ses œuvres; Ses objets sont hors du temps et des modes mais toujours élégants.
P1090417.jpg
Chaque pièce joue avec la lumière.
P1090418.jpg
Les effets de miroir ajoutent de multiples dimensions aux objets.
P1090413.jpg
Ici, j'aime la simplicité et l'harmonie.
P1090444.jpg
Il a également créé des épées d'académiciens et des objets pour l’église, auxquels je suis moins sensible, mais qui portent en eux messages et symboles qui les rendent uniques et intéressants à décrypter. En un mot, je qualifierais l'homme d'art-tisant. Vous pouvez consulter le site officiel de Goudji http://www.goudji.com/ ou vous rendre à l'exposition au musée d'art religieux de Fourvière(Lyon) jusqu'au 30 Juin.
P1090433.jpg
Bonne soirée, F